The PURE PHOTOGRAPHY EXPERIENCE

COVID 19 au Myanmar : Une ombre qui doucement s'installe

COVID 19 au Myanmar : Une ombre qui doucement s'installe

avril 21, 2020

C’est un climat aussi étrange qu’inédit. Depuis quelques mois, ce virus gagne du terrain.

 

Au Myanmar nous pensions être parmi les premiers pays touchés, notamment car ils partagent 2100km de frontière terrestre avec la Chine, mais aussi avec des liaisons hebdomadaires entre Wuhan, l’origine de l’épidémie, et Rangoon, la plus grande ville du pays.

D’ici, nous voyions les pays fermer leur frontières les uns après les autres. La Birmanie, elle, a interdit l’entrée de ressortissants des pays à risques, dont la France, le 14 Mars.

 Le pays a commencé fermer petits à petits ses cinémas, ses restaurants. Le coup de massue - celui de la prise conscience sur la gravité de la situation, que c’est ici, et maintenant  - était l’annulation des célébrations de quatre jours du nouvel an Birman : Thingyan. 

Le 26 mars, le ministère de la Santé birman a officialisé les deux premiers cas, et les scènes de panique, comme on a pu voir en France et dans le monde, s’en sont suivis dans les supermarchés au soir de l’annonce. Dans les rues, les autorités diffusent via des hauts parleurs des messages de préventions, se laver les mains régulièrement, porter des masques, éviter la foule.

Dès lendemain, les habitants s’organisent installant rapidement des éviers dans la rue, raccordé à la va vite à un commerce de rez-de-chaussée. Des savons sont régulièrement posés par les locaux, pour les locaux (les donations en birmans sont sacrés et encrés dans le quotidien) tandis que les centres commerciaux prennent la température à l’aide d’un pistolet à laser.


 

Le gouvernement birman annonce la mise en place d’un confinement dans les deux des plus grandes villes du pays, Rangoon et Mandalay. Le temps d’arrêtera à Rangoon du 10 au 19 avril, au moins.

Mes bagages sont prêts, et attendent là, sagement non loin de la porte d’entrée. Je continue à déménager quelques affaires et mobiliers chez un ami birmans car je devais rendre mon appartement au mois de mai.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Ouganda et éducation
Ouganda et éducation

avril 20, 2020

Les standards liés à l’éducation varient de pays en pays, chaque culture a créé sa propre vision de la chose de part son histoire et contexte économique. Ce qui peut paraitre complètement normal pour certains reflète de l’absurdité pour d’autres. Tout n’est qu’une question de perspective.

Voir l'article entier

Rapatriement en Crise sanitaire
Rapatriement en Crise sanitaire

avril 17, 2020

Durant la crise sanitaire lié au Covid 19, près de 130 000 français ont été rapatriés des 4 coin du monde.
Le 7 avril, j'étais à bord d'un vol Qatar Airways, sous la demande du Ministère des affaires étrangères, pour un vol depuis Yangon au Myanmar, vers la France.

Voir l'article entier

Héroïnes de l'Ombre
Héroïnes de l'Ombre

mars 31, 2020

La mère, quel être crucial dans la vie de tout être humain. Il est bien connu, être une mère n'est pas chose facile, ces femmes donnant leur corps et bien plus pour créer la vie doivent aussi apprendre à gérer la leur.

Pouvez vous imaginer ce que cela représente quand vous venez de la supposée plus grande favela d'Amérique latine ?

Voir l'article entier