The PURE PHOTOGRAPHY EXPERIENCE

Threatening waters

Threatening waters

avril 04, 2020

Centrale nucléaire de Koeberg - Afrique du Sud

Arrivé en Afrique du Sud et plus précisément à Johannesburg, je fus amené à passer quelques jours du coté de Cape Town et à visiter les alentours. Un magnifique endroit, très cosmopolite et sauvage dès que l'on s'éloigne des villes.

Ce jour là, en plein hiver australe, je décidais de me balader sur les belles et infinies plages le long de l'atlantique. Le temps était franchement pas très avenant, le vent soufflait très fort et les passages pluvieux nombreux.

Et alors que je marchais, je m'approchais d'un bâtiment qui me paraissait relativement sombre et un poil lugubre. Et plus je m'approchais, et plus l'ambiance se rapprochait de celle de Mad Max. De grands coup d'éclairs zébraient le ciel au loin et cette ambiance un peu apocalyptique était magnifique.

Et puis... je réalisais que j'avais sous les yeux une centrale nucléaire. Certes, quelques mètres plus loin j'allais voir un panneau interdisant le passage, mais guère plus en fait...

Le périmètre est certes défendu, mais loin de ce que j'imaginais en terme de sécurité.

Ce jour là, j'apprenais ainsi que le continent africain hébergeait lui aussi une centrale nucléaire, celle de Koeberg, construite par les français en début des années 80.

Sans vouloir faire du militantisme primaire, je pris cette photo car, avec ce mauvais temps tout autour, il y'avait comme le symbole d'une menace terrible qui peut s'abattre sur nous à tout moment. Et, il est vrai, qu'à cet instant très précis, c'était quelque chose que je ressentais vraiment profondément.

Tout comme tout autre bâtiment, un tant soi peu d'aspect industriel, m'aurait certainement fait le même effet.

Photo atypique dans ma collection, je tenais malgré tout à vous la présenter en début de série car ce qui va venir après sera d'un tout autre acabit.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Enfants de Pontseng
Enfants de Pontseng

avril 30, 2020

J’ai vite remarqué qu’en Afrique, du moment où ils vous leur inspirez confiance, les gens ne sont pas opposés à ce qu’on les prenne en photo. Au contraire, il leur arrive de réclamer.

Voir l'article entier

Reflexion de quarantaine.
Reflexion de quarantaine.

avril 29, 2020

Se promener seul avec mon appareil photo dans la campagne africaine est toujours une expérience intense et profonde.
.
Avoir la chance de croiser le chemin des agriculteurs vivant à des kilomètres de la société est un enseignement qui forge
.
De quoi avons-nous vraiment besoin dans la vie? Qu'est-ce qui compte le plus? Pourquoi faisons-nous ce que nous faisons quotidiennement? Voici quelques questions auxquelles j'ai pu répondre au cours de ces dernières années en parcourant le monde et en m'intégrant dans des groupes sociaux isolés.
.
La quarantaine due au coronavirus est une excellente occasion pour nous d'approfondir notre nous intérieur et de réaliser que nous avons peut-être déjà bien plus qu'assez pour nous heureux et satisfait.

Voir l'article entier

Pâques en Roumanie
Pâques en Roumanie

avril 23, 2020

Bloqué dans la campagne roumaine depuis le début de la pandémie, j’observe la nature et les coutumes de cette population dont le rythme de vie suit celui de la nature. Balotesti, village situé à 40 minutes de Bucharest, ne me semble guère différent durant l’épisode Coronavirus. Certes les petites boutiques sont fermés mais le calme de la vie en campagne reste le calme de la vie en campagne.

Voir l'article entier