The PURE PHOTOGRAPHY EXPERIENCE

Reflexion de quarantaine.

Reflexion de quarantaine.

par Florian Tomasini avril 29, 2020

Se promener seul avec mon appareil photo dans la campagne africaine est toujours une expérience intense et profonde.
.
Avoir la chance de croiser le chemin des agriculteurs vivant à des kilomètres de la société est un enseignement qui forge
.
De quoi avons-nous vraiment besoin dans la vie? Qu'est-ce qui compte le plus? Pourquoi faisons-nous ce que nous faisons quotidiennement? Voici quelques questions auxquelles j'ai pu répondre au cours de ces dernières années en parcourant le monde et en m'intégrant dans des groupes sociaux isolés.
.
La quarantaine due au coronavirus est une excellente occasion pour nous d'approfondir notre nous intérieur et de réaliser que nous avons peut-être déjà bien plus qu'assez pour nous heureux et satisfait.
Pâques en Roumanie

Pâques en Roumanie

par Florian Tomasini avril 23, 2020

Bloqué dans la campagne roumaine depuis le début de la pandémie, j’observe la nature et les coutumes de cette population dont le rythme de vie suit celui de la nature. Balotesti, village situé à 40 minutes de Bucharest, ne me semble guère différent durant l’épisode Coronavirus. Certes les petites boutiques sont fermés mais le calme de la vie en campagne reste le calme de la vie en campagne.
Water supply

Water supply

par Guilhem Ribart avril 19, 2020

A cette frontière entre l'Afrique du Sud et le Lesotho, rares sont les villages à avoir un accès proche à l'eau. D'autant plus en cette période d'été austral où cela fait plusieurs moi qu'il n'a pas plu et que les réserves d'eau pluviales sont vides depuis plusieurs semaines.

Sur les toits de Rio de Janeiro.

Sur les toits de Rio de Janeiro.

par Florian Tomasini avril 16, 2020

Un jeu mais pas que…
Les règles officielles consistent à mettre de la poudre de verre sur les cordes des cerf-volants afin de couper celles de l'adversaire et de récupérer son kite. Les légendes urbaines disent que les trafiquants sont de grands pratiquants de ce "sport" et que la cocaïne dans leur veine les pousse à littéralement s'entre tuer lors de certaines parties endiablées. Info ou intox qui sait? Cela ne me surprendrait guère!
Deuil Sotho

Deuil Sotho

par Guilhem Ribart avril 13, 2020

Cette photo a été prise dans un village situé à une trentaine de kilomètres de pistes de Pontseng et qui présente la particularité d'avoir de l'électricité, à la différence de la majorité des villages aux alentours.

Transport scolaire à Soweto

Transport scolaire à Soweto

par Guilhem Ribart avril 10, 2020

Une image prise au débotté en plein cœur de SOWETO à un croisement de rues. Je ne connais donc ni le contexte ni la raison qui ont pu pousser ces écoliers à s'accrocher à l’arrière de ce car de transport scolaire, mais le fait est qu'ils n'ont pas vraiment l'air malheureux de leur sort et que cela ressemble plus à un jeu qu'à autre chose.

Olivier, Douche Matinale

Olivier, Douche Matinale

par Florian Tomasini avril 09, 2020

Etre le premier étranger et personne de couleur blanche à dormir dans la tribu Togbota Ahgué au Bénin a été une expérience qui a changé le jeune homme de 21 ans que j’étais.

Le peuple Wouémenou m’a ouvert ses portes dans le cadre d’une mission humanitaire dont je photographiais le travail.
Begging for candy

Begging for candy

par Guilhem Ribart avril 08, 2020

Visite à Aguelmous, un village marocain du Moyen Atlas où un marchand de friandise va se retrouver littéralement assailli par les enfants.
Un regard de Marché

Un regard de Marché

par Florian Tomasini avril 01, 2020

Cette quarantaine est le moment de se concentrer sur nous-mêmes. Après des années à voyager, à se sentir si libre, quel sentiment étrange que d'être coincé dans le même pays, le même village, la même maison pendant si longtemps.

2016 ma vie changeait alors que je découvrais Madagascar, ses habitants et ses couleurs. Les marchés du monde entier apportent tellement de détails, de vie et de contacts humains!


L'Homme au Chapeau

L'Homme au Chapeau

par Florian Tomasini mars 31, 2020

Quoi de plus intense et poignant que les relations humaines qui jonchent nos vies?

Il peut suffire d’un regard, d’une seconde pour se sentir profondément connecté à la sensibilité d’un Homme.

Ce portrait représente un moment, un frisson. Egaré dans les villages malgaches, j’ai eu la chance de traverser Madagascar et ses marchés, observant les habitants dans leurs rituels quotidiens. Au coin d’une rue mon regard s’est posé sur cet homme seul au regard si fort.

Free press

Free press

par Guilhem Ribart mars 30, 2020

En cette fin d'année et comme depuis plusieurs semaines, le jour de prière est un jour sensible au Caire. Habituellement ouverte à la circulation, la place Tahrir se voit fermée tous les vendredis par des contrôles et les principales avenues sont bloquées par des chars.
Sourires de Tahrir

Sourires de Tahrir

par Guilhem Ribart mars 29, 2020

Image phare de mon exposition lors du festival VISA OFF 2014, découvrez les histoires derrière ces images.