The PURE PHOTOGRAPHY EXPERIENCE

Sur les toits de Rio de Janeiro.

Sur les toits de Rio de Janeiro.

avril 16, 2020

Vivre dans les favelas est une expérience qui change et forge.

Comme toute aventure hors de notre pays natal les connexions sociales que nous créons sont les clefs de l’intégration culturelle et humaine que nous avons. La favela appelé Vidigal à Rio de Janeiro a été et sera pour toujours l’une de mes maisons. Après deux ans de vie et de travail dans ce “ghetto” j’ai pu prendre ma place dans cette jungle urbaine.

Nous voilà donc sur un toit où ce groupe d’enfants a pour coutume de se réfugier afin de jouer avec leurs cerf-volants. Ces derniers sont très répandus dans les favelas et sont notamment utilisés comme codes par les gangs brésiliens afin de prévenir de la position de la police lors d’interventions, de “descentes” dans leurs quartiers.

Un jeu mais pas que…
Les règles non-officielles consistent à mettre de la poudre de verre sur les cordes des cerf-volants afin de couper celles de l'adversaire et de récupérer son kite. Les légendes urbaines disent que les trafiquants sont de grands pratiquants de ce "sport" et que la cocaïne dans leur veine les pousse à littéralement s'entre tuer lors de certaines parties endiablées.

Info ou intox qui sait? Cela ne me surprendrait guère!



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Enfants de Pontseng
Enfants de Pontseng

avril 30, 2020

J’ai vite remarqué qu’en Afrique, du moment où ils vous leur inspirez confiance, les gens ne sont pas opposés à ce qu’on les prenne en photo. Au contraire, il leur arrive de réclamer.

Voir l'article entier

Reflexion de quarantaine.
Reflexion de quarantaine.

avril 29, 2020

Se promener seul avec mon appareil photo dans la campagne africaine est toujours une expérience intense et profonde.
.
Avoir la chance de croiser le chemin des agriculteurs vivant à des kilomètres de la société est un enseignement qui forge
.
De quoi avons-nous vraiment besoin dans la vie? Qu'est-ce qui compte le plus? Pourquoi faisons-nous ce que nous faisons quotidiennement? Voici quelques questions auxquelles j'ai pu répondre au cours de ces dernières années en parcourant le monde et en m'intégrant dans des groupes sociaux isolés.
.
La quarantaine due au coronavirus est une excellente occasion pour nous d'approfondir notre nous intérieur et de réaliser que nous avons peut-être déjà bien plus qu'assez pour nous heureux et satisfait.

Voir l'article entier

Pâques en Roumanie
Pâques en Roumanie

avril 23, 2020

Bloqué dans la campagne roumaine depuis le début de la pandémie, j’observe la nature et les coutumes de cette population dont le rythme de vie suit celui de la nature. Balotesti, village situé à 40 minutes de Bucharest, ne me semble guère différent durant l’épisode Coronavirus. Certes les petites boutiques sont fermés mais le calme de la vie en campagne reste le calme de la vie en campagne.

Voir l'article entier