The PURE PHOTOGRAPHY EXPERIENCE

Deuil Sotho

Deuil Sotho

avril 13, 2020

Un Noël en pays Sotho

En cet hiver 2014 et à l'occasion des fêtes de fin d'année, je suis parti passer 10j à Pontseng, petit village Sotho à la frontière entre l'Afrique du Sud et le Lesotho.

Nous sommes en plein cœur du pays Sotho, une des ethnies les plus importantes du pays avec près de 7 millions d'individus et ce village est accessible après un long périple en voiture, à 16h de Johannesburg.

A cette occasion, je serai "initié" aux rites Sotho et accueilli au sein de cette grande tribu sous le nom de "Leeto Baqueena", Leeto signifiant "Celui qui voyage" en sotho.

Cette photo a été prise dans un village situé à une trentaine de kilomètres de pistes de Pontseng et qui présente la particularité d'avoir de l'électricité, à la différence de la majorité des villages aux alentours.

Alors, entendons nous bien, ici l'électricité consiste en 1 ampoule située dans la pièce principale pour s'éclairer le soir. Tout le reste ne fonctionne pas à l'électricité.

Une cérémonie très émouvante

Et, ce jour là, si nous sommes allés dans ce village, c'était à l'occasion du passage dans l'au delà de l’Âme d'un nouveau né mort né. Son âme devait quitter le village pour rejoindre le pays de ses ancêtres, le Lesotho, situé à quelques encablures de là.

Cérémonie très émouvante, sur laquelle je reviendrai plus tard, qui rassembla une grande partie du village selon les rites funéraires Sotho.

Les visages étaient alors au recueillement en ce jour pluvieux où il faisait si froid et on pouvait lire non pas de la tristesse dans ces yeux mais une profonde humanité et bienveillance, de celles qui vous tiennent au chaud malgré la météo.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Enfants de Pontseng
Enfants de Pontseng

avril 30, 2020

J’ai vite remarqué qu’en Afrique, du moment où ils vous leur inspirez confiance, les gens ne sont pas opposés à ce qu’on les prenne en photo. Au contraire, il leur arrive de réclamer.

Voir l'article entier

Reflexion de quarantaine.
Reflexion de quarantaine.

avril 29, 2020

Se promener seul avec mon appareil photo dans la campagne africaine est toujours une expérience intense et profonde.
.
Avoir la chance de croiser le chemin des agriculteurs vivant à des kilomètres de la société est un enseignement qui forge
.
De quoi avons-nous vraiment besoin dans la vie? Qu'est-ce qui compte le plus? Pourquoi faisons-nous ce que nous faisons quotidiennement? Voici quelques questions auxquelles j'ai pu répondre au cours de ces dernières années en parcourant le monde et en m'intégrant dans des groupes sociaux isolés.
.
La quarantaine due au coronavirus est une excellente occasion pour nous d'approfondir notre nous intérieur et de réaliser que nous avons peut-être déjà bien plus qu'assez pour nous heureux et satisfait.

Voir l'article entier

Pâques en Roumanie
Pâques en Roumanie

avril 23, 2020

Bloqué dans la campagne roumaine depuis le début de la pandémie, j’observe la nature et les coutumes de cette population dont le rythme de vie suit celui de la nature. Balotesti, village situé à 40 minutes de Bucharest, ne me semble guère différent durant l’épisode Coronavirus. Certes les petites boutiques sont fermés mais le calme de la vie en campagne reste le calme de la vie en campagne.

Voir l'article entier